Dhaniya Kheema Mattar

Dhaniya Kheema mattar with chapati

Dhaniya Kheema mattar with chapati

Préparation 30 Minutes / Cuisson – 20 à 30 minutes

Ingrédients :

  • 2 c à soupe d’huile culinaire
  • 500 gr de haché (de préférence mouton ou agneau)
  • Deux bottes de coriandre fraîche !
  • Une demi-botte de menthe fraîche
  • 6 gousses d’ail
  • 5 cm de gingembre frais
  • 5 chillies (verts!)
  • Une feuille de laurier
  • Dhaniya powder (Poudre de Coriandre) – 2 cuiller à café
  • Garam Masala -1 cuiller à café
  • Haldi (Curcuma moulu) – 1/4 de cuiller à café
  • Jeera (graines de cumin) – ½ cuiller à café
  • Poudre de chili rouge (Kashmiri mirch Powder) – 1 cuiller à café
  • Deux oignons rouges
  • Deux tomates de taille moyenne ou une grosse tomate
  • 4 clous de girofle
  • Trois graines de cardamome verte (Eilachi)
  • Un morceau de 3 ou 4 cm de cannelle
  • Un citron vert
  • Sel (ou un bouillon de viande)
  • Une tasse de petit pois
  • Une grosse pomme de terre
  • ½ tasse d’eau

Cette première recette est un plat à base de haché (kheema) à la coriandre (dhaniya) et petit pois (mattar).  Je vous conseille d’utiliser de la viande hachée de mouton ou d’agneau.

D’après mes recherches, le ‘Kheema’ a des origines persane et turque. La première mention de ce plat est retracée dans une recette ‘Qimah Shurba’ dans ‘l’Ain-i-akbari’. Ceci dit, vous constaterez par vous-même la trace de plusieurs cultures culinaires dans le plat. Il s’agit d’un plat populaire qui est savouré dans tout le nord de l’Inde et le Pakistan. Sachez toutefois que chaque région a développé son propre style de préparation.

Par exemple, au Rajasthan les épices sont mélangées dans du yaourt et ajoutés lors de la cuisson. Au Maharastra, le Kheema est servi avec un ‘Pav Bread’. À Mumbai par exemple, le plat est appelé Kheema Pav et est une recette de snack très populaire dans les rues. Cette recette peut également est utilisée pour la farce de samosas (à condition de ne pas ajouter l’eau!) ou dans une pâte feuilletée afin d’en faire un ‘Kheema Pattice‘.

Pour l’anecdote, j’ai découvert ce délicieux plat pour la première fois une semaine après mon mariage dans la maison de mes beaux-parents. Ce jour là, mon beau père était au fourneau et jamais je n’oublierai la patience qu’il avait dans ses préparations minutieuses.  Ma femme, une amie et moi-même avions passé la journée à nous balader près de Victoria Terminus à Mumbai. A notre retour, nous étions affamés d’avoir autant marché durant la journée.

La bonne surprise à notre arrivée était que nous n’avions plus à nous soucier de ce que nous allions manger.  Mon beau-père avait pensé à tout y compris les ‘Pav bread’. Quel repas ! Dès la première bouchée, j’ai immédiatement été convaincu. Tout simplement délicieux, succulent et surprenant à la fois !  C’est un plat assez facile à préparer et s’améliore à chaque essai.

Il y a lieu de vous avertir que c’est un plat assez relevé pour vos papilles gustatives européennes. Si vous supportez les plats relevés, n’hésitez pas à suivre les instructions à la lettre. Si par contre, vous n’avez pas l’habitude des plats relevés, je vous donnerai les instructions à suivre pour que vous aussi puissiez profiter de cet excellent mets sans pour autant vous brûler le palais. Le but n’est pas de vous dégoûter dès ma première recette ! Bien au contraire, allez-y graduellement histoire de vous habituer aux épices.

Je dois vous avouer qu’à chaque fois que je cuisine ce plat, c’est à mon beau père que je pense. A vrai dire, j’essaie à chaque fois de faire mieux que lui. C’est un plat qui m’a donné l’envie d’approfondir ma connaissance de la cuisine indienne. Il est donc naturel de le partager en premier lieu avec vous. Assez de bla-bla et passons aux choses sérieuses. S’il vous plaît, laissez-moi des commentaires après l’avoir essayée.

Préparations :

IMG_2407

  1. Pâte de coriandre et menthe :   Lavez une botte de coriandre et la demi-botte de menthe fraîche dans un bol (répéter 3 x au minimum).  Retirez au préalable toutes les feuilles de menthe (pas besoin de la tige). Râpez deux gousses d’ail finement et ajoutez-les à la coriandre et menthe. Faîtes de même avec un morceau de deux centimètres de gingembre.  Ajoutez-y également quatre chillies vert. Si vous ne supportez pas les plats relevés, je vous invite à utiliser deux chillies et de les fendre en deux de manière à pouvoir retirer les graines qui s’y trouvent. Ce sont les graines et la membrane qui donne le feu du piment vert. N’oubliez pas de vous lavez les mains après avoir manipulé les chillies/piments ! Enfin, pressez un demi-citron vert (frais pour plus d’intensité). Broyez le tout en une fine pâte avec un blender/mixeur, un broyeur vous permettant de faire du « wet grind » ou de manière authentique avec un mortier de cuisine comme en Inde. Lorsque vous aurez obtenu une pâte verte onctueuse de ces ingrédients, mettez-la dans votre réfrigérateur.IMG_2417

    fendre le chilli et retirez les graines si vous ne supportez pas les plats releves

    fendre le chilli et retirez les graines si vous ne supportez pas les plats releves

  2. Brunoise d’oignon : Prenez vos oignons et coupez les en petits dés
  3. Brunoise de Gingembre : Morceau de 2.5 cm de gingembre en petit dés de 2 mm
  4. Tomate : Prenez votre grande tomate (ou les deux moyennes), coupez les en quarts, enlevez y les pépins et coupez le reste en petits dés. Mettre au réfrigérateur en attendant
  5. Pomme de terre : Epluchez la, coupez la en dé et frire sept / huit minutes max dans une poêle. Mettre de côté.
  6. Petits pois : Portez les à ébullition et passez les dans une passoire et mettre de coté.
  7. Pâte d’ail : Prenez quatre gousses d’ail et faites en une pâte (dans un grinder avec un fil d’huile ou au mortier)IMG_2419

Recette :

Mettez une poêle profonde de 28cm sur feu moyen, ajoutez-y deux cuillers à soupe d’huile. Lorsque de petites bulles apparaissent dans la poêle, veuillez ajouter la feuille de laurier, la demie cuiller à café de Jeera (cumin), les clous de girofle, les trois graines d’eilachi (Cardamome), le morceau de Dalchini (Cannelle) ainsi qu’un chilli* vert coupé en deux (* seulement si vous supportez les plats très relevés!). Sautez ces ingrédients dans la poêle pendant maximum trente secondes.

IMG_2429

Faites revenir vos oignons et gingembre dans la poêle jusqu’à ce qu’ils soient translucides. (Si vous avez ajouté le chilli coupé en deux, prenez une petite cuiller à café de sucre de cuisine ou cassonade blonde). Lorsque vos oignons sont translucides et ont l’air cuit, ajoutez-y la pâte d’ail et faites revenir le tout pendant trente secondes.

IMG_2432

Ajoutez les cuillers à café de Haldi (Curcuma), Dhaniya (coriandre), chilli rouge et garam masala. Mélangez bien pendant quinze secondes afin d’obtenir une mixture brunâtre. Afin de vous assurer que cela ne brûle pas dans votre poêle, ajoutez-y un petit capuchon d’eau lorsque vous mélangez le tout.

IMG_2434

IMG_2436

Maintenant, vous pouvez ajouter les morceaux de tomates, de pomme de terre et les petits pois.

IMG_2441

Faites revenir le tout jusqu’à ce que les morceaux de tomates soient pulpeux et cuit.

IMG_2444

Il faut maintenant ajouter votre viande hachée hachée et mélanger continuellement. Ajoutez y le sel (ou le bouillon) et continuez à mélanger le tout pendant cinq minutes afin que la viande ne soit plus crue.

IMG_2445

IMG_2451

Prenez votre pâte de coriandre et menthe hors de votre frigo pour l’ajouter dans la poêle. Mélangez le tout afin que la viande s’imprègne de cette pâte. Ajoutez-y immédiatement le jus d’un demi-citron vert et mélangez pendant 30 secondes.

IMG_2453IMG_2455

Versez la demi-tasse d’eau et couvrez la poêle. Il n’y a plus qu’à laisser cuire le tout à feu moyen pendant quinze à vingt minutes, sans porter à l’ébulition. Prenez tout de même le temps de bien mélanger pendant 20 secondes toutes les cinq minutes. N’hésitez pas à goûter un morceau de pomme de terre afin de vous assurer qu’ils ont bien cuit avec votre plat.

Lorsque votre plat est cuit, prenez votre deuxième botte de coriandre (lavée !) et coupez le tout à l’aide d’un ciseau haut dessus de la poêle.

IMG_2454

Mélangez une dernière fois et servez ce plat avec des chapatis chauds (voir recette) ou Pav bread.

IMG_2490

Voilà il ne vous reste qu’à manger ;-)…. s’il vous plaît faites moi parvenir vos impressions (via la section ‘qui suis je?’).

Publicités

4 thoughts on “Dhaniya Kheema Mattar

  1. Merci Alexandre pour cette recette très détaillée qui tombe à pic pour le repas que je souhaite organiser. Je vais de ce pas consulter les autres recettes ! Super blog 🙂

    J'aime

    • De Rien 😉

      En fait, je viens de debuter avec ce blog et je n’en ai pas encore posté tout mon répertoire. Je trouverai le temps d’en mettre plus souvent. Bon appétit et laisse moi ton impression du plat lorsque tu l’auras cuisiné 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s